Google Analytics Tracking Code

jeudi 8 décembre 2011

Épandage de sel sur le Chemin du Barrage

Suite à une information que nous avons reçue en provenance du Ministère des transports, nous avons appris que ce dernier avait autorisé l’épandage de 15 tonnes de sel par kilomètre sur le Chemin du Barrage. Cette pratique nous apparaissant dangereuse non seulement pour le lac mais aussi pour nos puits artésiens, nous avons sollicité, votre président Marcel Gaumond et moi-même, une rencontre avec le maire de notre municipalité M. Gosselin et notre échevin M. Yves Samson.


Cette rencontre a eu lieu lundi le 5 décembre.  M. le maire nous a confirmé que le MTQ est bien au fait des impacts potentiels de l’épandage du sel sur l’environnement et sur les puits artésiens. C’est une situation bien connue ailleurs dans la province et même dans notre région. Cependant, le MTQ maintient sa position en raison du grand nombre de véhicules lourds qui circulent sur le Chemin du Barrage suite au détournement de la 112 et des risques d’accident si le chemin n’est pas maintenu sur l’asphalte durant l’hiver.

Concernant la possibilité de polluer nos puits artésiens, Le MTQ est très au fait de cette situation et est même prêt à prendre la responsabilité de corriger toute situation engendrée par l’épandage de sel sur la route à la condition que la municipalité en fasse officiellement la demande au MTQ . Une résolution à cet effet a d’ailleurs été adoptée le soir même du 5 décembre par le conseil municipal de St-Joseph-de-Coleraine.

Face à cette position ferme du MTQ, nous avons demandé une rencontre, le plus rapidement possible, avec les représentants du MTQ, les représentants de notre municipalité et tous les riverains du Chemin du Barrage. À cette rencontre, le MTQ pourrait nous expliquer clairement sa position et ses engagements envers nos puits artésiens, les riverains pourraient faire valoir leur point de vue et peut-être en arriver à un compromis acceptable pour les deux parties.

Dès que nous aurons la date de cette rencontre, nous vous ferons parvenir un avis à cet effet. Nous comptons sur la présence du plus grand nombre possible de riverains afin que nous puissions faire valoir nos droits.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire